La Communication Financière

La communication financière constitue un outil de mise en relation privilégiée des sociétés cotées avec la communauté financière (actionnaires, investisseurs, analystes, journalistes, autorité réglementaire, agences de notation,….) et plus généralement avec le grand public. Communiquer avec le marché revêt, pour les émetteurs, une importance stratégique. En effet, il s’agit de convaincre les interlocuteurs du bien-fondé de la stratégie décidée par les dirigeants et des moyens mis en œuvre pour l’appliquer, avant de rendre compte, à intervalles réguliers, des résultats obtenus. Outre la communication sur l’activité régulière de leurs sociétés, ces communications permettent aux dirigeants de rassurer les acteurs du marché et attirer et fidéliser les investisseurs qui les accompagneront dans leur croissance, apporteront l’indispensable diversification de leur actionnariat, et participeront à une plus grande notoriété de leurs entreprises.

En Tunisie, en dépit de des efforts réalisés en matière de communication financière, beaucoup de chemin reste à parcourir pour que les entreprises s'alignent sur les exigences internationales. Consciente de la dimension de plus en plus stratégique de la communication financière et de sa contribution à la transparence, la crédibilité et la qualité de la Place boursière, l’AIB s’est engagée dans une politique visant le développement continu de l’activité de communication financière des sociétés cotées. Elle leur offre l’opportunité de présenter leur activité dans le cadre de réunions périodiques qu’elle organise et auxquelles assistent les dirigeants des sociétés cotées, les analystes financiers, les représentants de la presse et, d’une manière générale, toutes les parties concernées par ce type d’événements. L’association œuvre également à promouvoir la multiplicité de l’information en incitant les dirigeants à aller au-delà d’une information règlementée pour favoriser l’échange et instaurer un climat de confiance.

Une approche plus assidue  reste encore à adopter  pour sensibiliser les dirigeants des sociétés cotées à l’importance de la communication financière et à la nécessité de passer d’un reporting chiffré à une véritable stratégie de communication afin de valoriser l’entreprise et répondre aux nouvelles exigences des parties prenantes dans un monde en mouvement et de plus en plus interdépendant.