Missions

1

L’AIB représente et défend collectivement les intermédiaires en bourse d’une voie unique, apolitique et asyndicale dans le but de faire valoir les droits et intérêts communs de la profession et de ses adhérents. Elle se veut le porte-voix de leurs préoccupations et œuvre à faire valoir leurs positions.

2

Grace à sa rigueur, ses propositions constructives et ses initiatives, l’AIB est de plus en plus reconnue comme un interlocuteur de premier choix des pouvoirs publics, du Conseil du Marché Financier, de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis, de Tunisie Clearing et de toute autre structure de la Place, pour toutes les questions intéressant la profession.  

3

L’AIB joue un rôle déterminant dans la définition des règles déontologiques du métier en élaborant des règlements rappelant les principes fondamentaux que la profession se doit de respecter. En cas de contestations, elle organise la conciliation ou l’arbitrage entre les intermédiaires en bourse eux même ou les intermédiaires en bourse et les tiers. Elle assiste également tout adhérent, s’il le souhaite, pour toute question d’ordre disciplinaire ou intéressant la profession auprès de toute autorité professionnelle. 

4

L’Association a pour objectif de promouvoir l’épargne et favoriser le développement de la Place et le rayonnement des activités financières au profit des acteurs économiques. Par leur rôle, les membres de l’Association entendent contribuer au rayonnement national et régional de la Place et à renforcer sa compétitivité et sa capacité d’attraction tout en faisant valoir les compétences multiples existantes en son sein.

5

L’AIB  travaille au développement et au renforcement des connaissances et des compétences des professionnels de la finance. Elle s'assure, à travers son centre de formation, l’Institut de Formation de la Bourse de Tunis, du développement d'une offre de formation professionnelle qui constitue, pour la Place, un atout concurrentiel important. Elle veille également au développement d’un système de validation du niveau de connaissances minimales des personnes physiques placées sous l’autorité d’un intermédiaire en bourse ou agissant pour son compte. 

6

Créée pour réunir les intermédiaires en bourse et les mobiliser au service des émetteurs et des investisseurs, l’AIB a pour vocation d’être un catalyseur d’échanges et de réflexions, un vecteur du déploiement d’idées, de thématiques innovantes et de synergies dans le monde des services financiers. Grâce à un programme nourri de conférences et de propositions de travaux, elle peut solliciter auprès des autorités compétentes toutes mesures et réformes pouvant être utiles au développement du marché financier.